Historique - safo.asso.fr

Aller au contenu

Menu principal :

Documents
La SAFO a été créée en 2004 ...

La Safo a été créée fin 2004 par des amoureux de la forêt, soucieux de sa préservation et de son avenir. La SAFO compte en 2007 près de 180 membres.

La Safo a pour but de contribuer :
- à la connaissance, la protection, la conservation et la restauration des richesses écologiques et patrimoniales,
- au développement des liens et complémentarités entre les institutions, les associations, les sociétés savantes et autres organisations  s’intéressant à la forêt,
- à la mise en valeur  par la création d’évènements artistiques et culturels : concerts, salon du champignon, expositions…,
Les activités de la Safo :
- découverte et inventaire des richesses patrimoniales,
- encouragement à la gestion durable
- développement des réseaux pédagogiques à l’adresse du public, notamment des jeunes,
- publication et diffusion des connaissances scientifiques, juridiques, historiques, littéraires et touristiques de la forêt,
- promotion des produits, des services et savoir faire et notamment : bois, produits dérivés, etc.
Le programme annuel de la Safo
- des « Balades en forêt le samedi après-midi avec la Safo » suivi par  une conférence et  un dîner convivial,
- un cycle de conférences:« La forêt des quatre saisons »
- des visites d’entreprises, de laboratoires avec

la participation éventuelle  d’autres associations
- la participation aux manifestations en relation avec la vie de la forêt et de ses environs : forum, rallyes, voyages,
- l’édition ou la réédition de livres, cartes, reproduction d’objets… en rapport avec la forêt d’Orléans.




... en 2010

La Safo rassemble plus de 180 membres qui  se retrouvent pour :


- mieux connaître les richesses patrimoniales de la forêt d’Orléans,
- contribuer aux  initiatives culturelles, pédagogiques et aux actions de recherche et de développement,de ce massif de plus 50 000 ha, au nord de la Loire, qui s’étire sur 60 km entre Gien et Orléans.
-L’Etat détient la plus grande part avec  plus de 35 000 ha  pour constituer   la plus grande forêt domaniale de la métropole  gérée par l’Office national des forêts.
Ce massif domanial prestigieux est aussi composé de la  plus grande forêt de Chêne et de la plus grande forêt Pin sylvestre appartenant à l’Etat. Le balbuzard pêcheur y niche depuis les années quatre-vingts.
C’est aussi un pôle d’excellence de la vénerie du cerf.

Plus de 3000 ha sont classés Natura 2000.

-Le complément, soit près de 20 000 ha, appartient à un très grand nombre de propriétaires privés, en gestion directe avec le concours éventuel d’experts forestiers ou  de coopératives forestières. La surface unitaire des propriétés  se situe  très exceptionnellement au delà de 25 ha.
L’histoire de la forêt d’Orléans  est aussi celle de chacun des hommes résidant ou travaillant  selon les usages et les règles entre la population, les tenanciers du tréfonds et les représentants des  pouvoirs qui se sont succédé depuis plus d’un millénaire. De nombreux Rois de France y ont séjourné.



 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu